vendredi 18 avril 2014

Le petit Qon...


Parmi mes contacts FB et sur le l'oiseau bleu, j'ai les créateurs et propriétaires d'une marque de sous-vêtements pour garçons plutôt sensibles. Et l'un d'entre eux l'autre soir poste sur FB un message politique qui disait dans les grandes lignes qu'une fois qu'ils auront fini leur séjour à l'étranger, ils préféraient vivre en Allemagne plutôt qu'en France. J'ai donc laissé un commentaire comme quoi  "il fallait arrêter de prendre les allemands pour exemple et que la vie en Allemagne n'était pas toute rose."  Car oui lorsque l'on se renseigne un peu plus de 16% de la population vit sous le seuil de pauvreté et c'est plus que chez nous. Qu'il y a peu de chômage mais que beaucoup de travailleurs sont payés moins de 1000€ par mois. D'ailleurs l'Allemagne étudie actuellement l'institution d'un salaire minimum comme en France. Oui tous les allemands ne viennent pas en France en vacances claqués des billets de 500 et tous ne roulent pas dans la marque à l'étoile ou aux anneaux.
Le lendemain de mon commentaire, j'avais un message sur FB comme quoi ce dernier avait été supprimé. Je suis plus ou moins étonné car lorsque je l'avais posté, j'avais remarqué un commentaire qui signalait la suppression de commentaires. Je décide alors de consulter l'article et là surprise lui aussi à été supprimé.
Et cela ne m'étonne pas et il me revient en mémoire  un évènement à peu près similaire qui a eu lieu sur twitter.
En effet, il y a quelques semaines, le même garçon a publié une photo d'un sous-vêtements de leur collection et un twitto a commenté en disant que le fameux sous vêtement était plus vulgaire que sexy. Il s'en est suivi un échange de tweets assez virulents entre eux et avec d'autres twittos également qui n'appréciaient pas le sous vêtement. Et le propriétaire de la marque a eu à peu près la même attitude que sur FB. N'aimant pas la critique, il a supprimé tous les tweets.
Cette réaction est puérile. Il faut accepter que l'on ne soit pas d'accord d'autant plus lorsque l'on est commerçant. Ce genre d'attitude donne une mauvaise image de la marque. Je n'étais pas client et je ne le serai jamais !

Chris



mercredi 16 avril 2014

Nuit Corse...

J'aime les bonnes séries et j'avoue que l'une d'elle m'a passionnée pendant 5 saisons. Et la dernière a débuté hier soir. J'ai regardé les 2 premiers épisodes et ce soir je n'ai pas pu ne pas regarder la suite. Et là il est bientôt 3h du matin et je viens de regarder toute la série. Je n'ai pas pu résister de suivre et de connaître la fin de l'histoire de Sandra cette maîtresse femme corse, l'héroïne de Mafiosa. Si vous suivez cette série je ne vous raconterai pas les derniers épisodes et si vous ne connaissez pas je vous conseille de la voir. Pourquoi ? Tout simplement parce que cela est filmé d'une façon que je dirai naturelle. Que le scénario tient la route. Que les bons et les méchants ont leur faiblesse et qu'ils ne sont pas toujours aussi bons ou méchants. Tout n'est pas blanc ou noir comme dans la vraie vie. De plus les acteurs sont excellents et un grand coup de chapeau à l'actrice principale. Et puis il y a cette île que je connais un peu et que j'adore et qui est honnêtement l'une des plus belles régions si ce n'est pas la plus belle que j'ai vu visiter.
Mais là il est temps d'aller dormir un peu et si vous connaissez cette série, n'hésitez pas à me donner votre avis.

Chris

lundi 14 avril 2014

Défilé de maillots de bain...


Dimanche avec Mister A, nous avons décidé de nous faire un après-midi sportif enfin pour être honnête, aller voir des athlètes en pleine action. Nous avons opté pour assister à un championnat qui permet d'apprécier la beauté de l'effort et du geste et aussi des corps.
Une piscine n'étant pas un stade, nous espérons que la vente de billets sur place est possible. En arrivant, nous constatons que le guichet est ouvert donc que les gradins ne sont pas complets. On fait la queue, puis Mister A se fait interpeller par une dame qui lui demande s'il veut 2 billets car 2 personnes devant l'accompagner ne sont pas venues. On dit :"Ok. Et combien ?". "Non rien je vous les donne". 1ère bonne surprise. Mais le 2ème effet kiss cool des ses billets, il s'agit d'entrées pour invités et donc nous avons accès à la tribune VIP.
Nous voilà donc installés, parmi les sponsors, des membres de la fédération et des familles des nageurs. Mais surtout nous avons une vue excellente sur les plots de départs.
Lui comme moi n'avons jamais assisté à une manifestation sportive de natation. Lorsqu'on les voient s'échauffer avant le début des différentes finales, cela à l'air facile. Mister A pratiquant la natation de façon régulière et étant un bon nageur a pu apprécié certains gestes qu'il va essayer de reproduire :) Pour ma part, étant un nageur très moyen, je ne sais nager que la brasse je ne mettrai pas en pratique c'est certain.
Nous avons donc pu voir en pleine action, les stars de la natation française et c'est impressionnant. Cela va vite. Et physiquement, même si ils n'ont pas tous la même morphologie, ils sont bien gaulés les garçons. Et nous avons pu le constater de très près. Car un des champions de France quelques minutes après sa victoire est dans la fameuse tribune où nous étions pour recevoir les félicitations de sa maman. Il était donc à 1m de nous et même s'il portait une veste de survêtement on pouvait deviner la musculature et la carrure.
Nous avons donc passé un bon après-midi placer sous le plaisir du sport et des yeux.

Chris


jeudi 10 avril 2014

Birthday ma tête blonde...



Je me souviens, il était 4h du matin quand je t'ai vu ta petite tête pleine de cheveux pointée le bout de son nez dans le monde. J'ai d'ailleurs failli tomber dans les pommes :) Mais une bouffée d'oxygène plus tard et tu étais dans mes bras. Ta venue n'as pas été simple et merci à la science pour cela.
Depuis ton arrivée tu as été aimé, et tu as toujours bien rendu cet amour. Avec ta moman, nous t'avons élevé dans la tolérance, dans les respect des autres. Nous avons essayé de faire de toi une adulte qui aime la liberté sans écraser celle des autres. Nous avons toujours été là pour toi comme tu l'as été aussi pour nous le jour où tu as su que notre vie à 3 se terminait.
Tu as été là pour moi ce fameux soir où je t'ai annoncé que j'avais rencontré quelqu'un et que c'était un garçon et que tu m'as pris dans tes bras en me disant : " Papa je t'aime ".
On a continué à grandir ensemble avec nos hauts et nos bas. A se soutenir quand nos coeurs étaient étaient meurtris. Pas besoin de se parler beaucoup, on se comprend d'un simple regard.
On se ressemble, on est secret. Il faut nous apprivoiser pour nous comprendre. On aime les mêmes choses, les mêmes films. Pour la musique, je suis un peu largué mais au moins je découvre :)
A minuit passé, je t'ai envoyé un sms pour te souhaiter ton année de plus alors que tu étais assise à côté de moi sur la canapé. J'étais le 1er et on a ri.
Aujourd'hui, tu as le droit de vote comme tu le l'as fait remarqué, tu vas pouvoir signer tes mots d'absence, tu es responsable devant la loi...et je peux te mettre à la porte :) C'est la majorité !
J'entends derrière les écrans " Quoi il a une tête blonde de cet âge là ! Mais il est vieux ! " Je suis un jeune papa ou j'ai été un papa jeune d'abord ! Mais oui Mémé prend aussi un coup de vieux aujourd'hui :)
Alors en ce jour, ma seule et unique tête blonde je te souhaite un joyeux birthday et je t'aime.

Chris

mercredi 9 avril 2014

Le monde de Cui Cui...


Comme l'indique la petite vignette à droite, j'ai un compte sur le réseau du zozio bleu. A aujourd'hui, j'y ai posté un peu plus de 6300 tweets. Je n'y raconte pas ma vie en détails comme je peux le faire parfois ici. En 140 caractères, cela serait difficile. J'y publie surtout des instantanés, des humeurs, des trucs que je trouve drôle et pas mal de lien sur des articles de presse que je trouve originaux.
J'y dialogue aussi avec des twittos que je connais ou pas ou pas encore comme le fameux passager mystère. On échange toujours mais on se s'est toujours pas rencontré. Cela a faillit hier soir car nous étions dans le même train:) Mais pas facile de retrouver quelqu'un dans un train bondé de voyageurs. On ne désespère pas de se croiser peut-être ce soir. Twitter c'est ça aussi, y trouver des personnes dont on se rend compte que l'on est voisin. C'est aussi "discuter" avec des gens qui sont à des centaines de kilomètres et que l'on ne verra certainement jamais.
On y croise aussi des personnes qui ne "parlent" pas mais qui publient uniquement des photos plus ou moins sexuelles. D'ailleurs il y en a d'autres qui prennent twitter comme une annexe de Grind'r. Certains draguouillent et finnissent par s'envoyer en l'air ou pas. D'autres racontent leurs exploits ou leur dernier plan cul. Il y en a aussi qui viennent dialoguer puis qui au fil des échanges commencent à te chauffer et puis comme en fait tu ne les intéressent pas arrêtent d'échanger même sur la pluie et le beau temps.
Il y a des gens qui s'engueulent aussi. C'est assez comique parfois d'en être le témoin. Cela fait un peu cour de récréation, "c'est pas moi c'est lui qui a commencé" :)
Mais twitter ne rime pas seulement avec futilité ou cul. On peut y débattre aussi sérieusement, demander des infos sur un sujet précis, y suivre l'actualité en direct...
Sous les ailes de l'oiseau, on y trouve de tout du bon, du moins bon et du mauvais comme dans la vraie vie. Il suffit de faire le tri. Et si vous voulez que l'on s'y retrouve rien de plus facile.

Chris