lundi 23 octobre 2017

Week-end en images...

Un petit week-end en photos. Bon il manque Honfleur et Deauville :)










Un super spectacle à voir, du vent, des vagues de 3 mètres, des balades vivifiantes, pour éliminer les excès et surtout oublier le train train quotidien.

Chris

mercredi 4 octobre 2017

Le droit de choisir....


Lundi matin Anne Bert a décidé le moment de sa mort. Oui c'est une expression qui peut choquer. Anne ( je me permets de l'appeler par son prénom ) a décidé du moment de partir. Pour celles et ceux qui ne connaissent pas son histoire, Anne était atteinte de la maladie de Charcot. Cette maladie est aujourd'hui incurable. En résumé car je ne suis pas médecin et pour faire simple, elle emprisonne le patient dans un corps dont tous les muscles se rigidifient. Vous ne pouvez plus vous mouvoir et même parler et vous nourrir. Malheureusement la fin est inéluctable et cette maladie évolue très rapidement en quelques mois.
Anne je l'ai entendu parlé de sa maladie il y a 15 jours et de son choix de partir pour ne pas justement devenir enfermer dans son corps. Car dans cette maladie le cerveau n'est pas touché. Donc vous êtes conscient de l'évolution de la maladie. Même si vous ne pouvez plus bouger, manger sans une paille voire une sonde, vos capacités intellectuelles ne sont pas atteintes. Vous entendez, vous comprenez....
Et Docteur House ne pourra pas faire de miracle.
Anne a décidé du moment de son départ. Elle a pris cette décision en parlant avec sa famille, en profitant au maximum de tous les jours mais toujours sans tristesse.
Elle a préparé son départ pour qu'il soit le plus "acceptable" pour ses proches. Oui mais pour cela il a fallu qu'elle parte en Belgique car en France cela n'est pas possible.
Enfin si sauf que l'équipe médicale qui aurait voulu l'aider pouvait être poursuivie car ne respectant pas la loi.
Bine sûr il existe la loi Leonetti. C'est un début mais elle ne s'applique que pour les patients en fin de vie. Pour les personnes comme Anne atteinte d'une maladie incurable elle aurait pu s'appliquer lorsque la maladie était à son " maximum ".
A ce jour il faut donc partir en Belgique ou en Suisse par exemple pour pouvoir décider de partir et de ne pas souffrir et faire souffrir ses proches.
Tout ceci n'est hypocrisie car la majorité des français est pour l'euthanasie volontaire mais les politiques n'ont pas le courage de débattre du sujet.
Dès qu'un progrès sociétal est en jeux nos politiques sont frileux. Pour rappel le mariage pour tous même si les deux sujets ne sont pas comparables.
Il faut débattre sur ce thème et arrêter d'être hypocrite. Certains médecins prennent des risques par rapport à la loi et pratique l'euthanasie comme il y a quelques années la pratique des avortements avant le loi Veil.
Ce sujet me touche personnellement car j'ai une collègue très proche touchée par cette maladie avec qui j'ai travaillé pendant des années .
S a fait une mauvaise chute en descendant un trottoir un jour. Béquilles, kiné mais cela durait anormalement et puis avant cette chute elle avait des douleurs musculaires.
Son médecin lui a fait faire des examens complémentaires car il trouvait que son rétablissement était anormal. Et le verdict est tombé en début  d'année : maladie de Charcot.
La dernière fois que j'ai que nous avons discuté c'était en janvier de cette année. Elle se déplaçait presque normalement sans béquilles juste lentement. Après cette rencontre elle a été arrêtée. Une de mes collègue en juin  lui a rendu visite à son domicile pour déjeuner. Elle était en fauteuil roulant, parlait difficilement et buvait à la paille. Depuis elle ne répond plus à nos mails ou sms.
Nous savons tous que la fin est inéluctable et nous angoissons d'apprendre la triste nouvelle.
Mais nous espérons tous que sa souffrance soit soulagée pour son repos et pour ses deux enfants !

Chris

vendredi 29 septembre 2017

Chamboule tout...


Celles et ceux qui me suivent sur Twitter le savent déjà. Fin juin le big boss de ma boîte a décidé après quelques années de bons et d'efficaces services de partir pour un nouveau challenge professionnel. Très apprécié par tous les salariés, il est parti avec classe. Le jour de son départ il a fait le tour de tous les bureaux pour dire Au revoir et merci. Il faut savoir que l'on occupe une tour de 15 étages donc cela en fait du monde à voir et à remercier pour le travail effectué.
Un mois plus tard c'est mon directeur qui partait. Lui personne ne le regrette. D'ailleurs le jour de son départ on ne l'a pas vu alors que son bureau était au même étage que ses équipes et que nous sommes en open space. Non nous avons juste reçu de sa part un mail de 2 lignes avec son numéro de téléphone au cas où on voudrait le suivre dans sa nouvelle boite.
L'été se passe et à la rentrée de septembre nous apprenons la nomination d'un nouveau big boss. Une pointure reconnue dans son domaine proche du notre. Dirigeant avant de venir chez nous de la zone France et même Europe d'une multinationale dont le nom est mondialement connue.
Depuis dans les hautes sphères, l'activité principale c'est de faire ses cartons. Tout d'abord le n°2 de la boite qui avait postulé pour devenir le n°1 et lui tout le monde attend son départ. Car en plus d'être imbuvable et caractériel, il aime bien, d'après radio moquette,  la gente féminine d'un peu trop prêt.
Et hop la daf a annoncé aussi son départ. Elle s'est pareil malgré ses compétences reconnues, ses collaborateurs poussent un ouf car les relations humaines ne sont pas son truc. Elle c'est le CA avant tout !
Biens sûr tout ceci n'est pas étonnant. Dès qu(un nouveau dirigeant arrive, il vient avec son staff.
Malgré la bonne réputation de notre nouveau patron on attend de voir.
Après je ne suis pas inquiet pour l'avenir de tous ces cadres dirigeants. Ils ont trouvé déjà une autre entreprise pour rebondir .
Du coup on fonctionne un peu au ralentit en attendant l'arrivée du nouveau staaf dirigeant.
Et à mon niveau même si cela n'a rien à voir avec tous ces changements cela bouge aussi.
Mon chef a été missionné sur un nouveau projet et n'ai plus que mon responsable pour valider mes congés ;)
Je le regrette car c'est le meilleur N+1 que j'ai eu. Intelligent, humain et qui te fait progresser professionnellement. Un chef qui partage ses connaissances ce n'est pas courant.  Et en plus et cela étonne pas mal de monde, c'est une fashion victime. Il prend 2 jours par an pour aller faire les soldes. ( Cela me fait penser à Tto ).
Du coup c'est ma collègue qui devient au fil des jours ma responsable. Cela est drôle car on est rentré dans la boîte en même temps et que pendant quelques années nous avons travaillé ensemble puis nous avons suivis des trajets différents. Elle a eu des promotions moi pas.
Que je ne sois pas nommé à la place de mon chef cela ne me dérange pas. On se connait très bien. Je suis autonome dans mon boulot. Je préfère rester le n°2 de l'équipe et lui laisser les prises de tête avec la direction et et d'être politique avec d'autres responsables. Les guerres de territoires , j'ai passé l'âge.
En tout cas, l'important c'est de venir bosser sans la boule au ventre et prendre un certain plaisir à faire avancer mes projets.
Bon je joue quand même à l'Euro Millions. On ne sait jamais si je pouvais arrêter de bosser avant d'être à la retraite :)

Chris

mardi 26 septembre 2017

Hello les gens ....

Bon ok certain(e)s vont dire que je fais comme Aznavour et que je fais mon article d'adieux depuis des mois et que je reviens sur scène malgré tout.
Oui cela me démange toujours de taper sur un clavier et de raconter tout et n'importe quoi . Et puis cet été lors d'un dîner entre amis twittos j'ai entendu que je devrai recommencé ou reprendre l'écriture. Alors c'est parti.
Les dernières nouvelles les voici :
Côté perso, et bien j'ai passé des très bonnes vacances. Oh rien d'extraordinaire mais plaisantes et reposantes. 1 semaine en Bretagne que je ne connaissais pas et j'ai découvert une superbe région. Bon j'étais dans le sud du département. Je cherchais le soleil aussi. Et je n'ai pas été déçu. J'ai cramé et je suis revenu tout bronzé. En plus j'ai assisté au concerte de AMC une chanteuse écossaise ( à vous de deviner ) et j'ai été logé dans une maison d'architecte de 250m2 digne d'un catalogue en bonne compagnie.
Puis je suis parti voir ma tête blonde et découvrir sa colocation entre 4 filles. Et rencontrer son nouvel amour. Et bien elle a bon goût. Un pur bogoss le garçon et plein d'humour en plus.
Le reste des mes vacances ont été  repos et jouer le touriste dans Paris. Marcher au gré de monuments, voir l'expo Dior, rendre visite à un ami qui a ouvert une sandwicherie....
Côte pro, j'ai assuré pendant une grande partie de l'été tout seul la continuité des dossiers que mon équipe avaient en charge. Et puis j'ai appris la nomination du nouveau grand patron du groupe. Une pointure. Grosse surprise mais je ne vous dirai pas qui il est sinon vous allez savoir où je travaille :)
Voilà les dernières nouvelles et elles ne seront pas les dernières c'est promis.
J'ai le clavier qui me démange.
Ah oui j'oubliai , ce mois-ci  j'ai pris une année de plus !

Chris