jeudi 18 janvier 2018

La leçon de piano...


C'est la période de l'anniversaire d'une première rencontre qui concerne deux personnes qui me sont chères pour des raisons différentes. L'une bientôt 11 ans et l'autre 10 ans. Deux garçons complètements différents aussi bien physiquement que dans la nature de notre relation.
Mais le hasard fait qu'ils ont un point en commun. Un instrument plutôt imposant dont ils savent extraire la substantive moelle qui procure du plaisir : le piano qu'ils ont pratiqué pendant des années.
L'un d'eux a même passé piano en option au bac.
Cet instrument m'a toujours attiré depuis que je suis tout petit. En plus on me disait souvent que j'avais des mains de pianiste, de longues mains et des doigts fins.
Mais non je n'ai jamais appris à caresser ces touches blanches et noires. Pas les moyens sans jouer les causettes et surtout un dégoût du solfège certainement à cause d'un professeur de musique au collège.
Dès que j'entends du piano, je m'échappe. Mes pensées s'évadent, cela me détend , m'émeut.... Je me sens bien.
En ce moment j'écoute  Khatia Buniatishvili. Il ne faut pas seulement l'écouter mais la voir interpréter et en plus elle est belle. Et sa beauté se transforme selon les morceaux qu'elle joue.
Cet été, j'ai passé quelques jours avec le garçon que je connais depuis 10 ans dans sa maison familiale où trône un magnifique piano droit.
En 10 ans je ne l'avais jamais entendu jouer alors j'ai insisté. J'ai eu le droit à un petit morceau très connu du genre " Il pleut il pleut bergère " mais jouer d'une façon que l'on reconnaissait les années de pratique.
Cela m'a ému je l'avoue de le voir jouer. J'attends maintenant de l'entendre jouer de la guitare car oui il pratique aussi cet instrument.
Mais aussi j'aimerai découvrir face à un clavier mon autre ami qui a en plus l'oreille absolue jouer.
Et pourquoi pas pour fêter le retour parmi nous d'un ami. Hein ?
La musique adoucit les moeurs et elle rapproche aussi.

Chris

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire