lundi 6 mai 2013

Cacher ce ventre que je ne saurai voir...

Ce matin, je n'ai pas osé monté sur la balance de peur de l'entendre me dire : " Vous avez grossi ! " Oui car depuis quelques jours j'enchaîne les repas. Cela a commencé jeudi soir par un restaurant en compagnie de Waquete et de 2 lyonnais en vadrouille dans le capitale, Glimpse et Monsieur Son Homme. Un bon repas composé de gambas avec du guacamole, d'un magret de canard avec un tranche de foie gras et d'un café gourmand. Vendredi soir, rebelote, dîner dans un restaurant en pleine forêt en compagnie de Mister A. Au menu,saumon fumé, carré de cochon de lait et une tarte au pomme ! Samedi soir j'ai le droit à des toasts et des galettes maison de la part de Mister A mais avec un fromage blanc 0% en dessert pour me donner bonne conscience. Et surtout pour pouvoir honorer l'invitation à déjeuner du dimanche midi. Car oui hier midi, j'ai pris la direction de la campagne, un ami m'ayant invité en compagnie d'amis que nous avons en commun à venir déguster un couscous royal maison précédé de samossas maison également. Le tout était délicieux. Et tout le monde en a repris 2 fois. Vous comprenez maintenant pourquoi j'ai évité de monter sur la balance ce matin. Ce soir c'est décidé, c'est poisson vapeur et haricots verts. Car sinon, je vais finir par ressembler à un loukoum.

Chris

2 commentaires:

  1. La mienne me dit de temps en temps : faut pas monter à trois dessus ^^

    RépondreSupprimer