vendredi 3 octobre 2014

Oh oui, menottez moi (suite)...


Comme je vous l'annonçais hier, je vais peut-être aller en prison car il paraît que j'ai fait des choses pas jolies jolies et qu'il y a des preuves à savoir des photos de moi tout nu et certainement en pleine action. J'ai donc répondu au fameux mail en demandant ce que je devais faire. Et bien j'ai eu une réponse que voilà :

INFORMATION

BRIGADE PROTECTION INTERNET (police.pedocriminalite2014@outlook.fr)
02/10/2014
À : chris tophe
J’accuse bonne réception de votre message relative a la déposition portée contre vous.
pour la suite, je tiens a vous informer que je dois en début après midi de la date du 06/ 10/ 2014 

déposer mon rapport au niveau de la cour suprême dont le procureur de la république se chargera de votre dossier soit de signer le certificat 'annulation
ou de signer le mandat arrêt international pour votre acte interdit
au vu de l'article 706-35-1 et 706-47-3 du code de procédure pénale.

si vous optez pour l'annulation de votre dossier, je vous indiquerai dans la suite comment y procéder pour le solde de l'amende, dans le cas contraire une poursuite judiciaire sera engagée.

Je reste en attente de vous relire a nouveau
bien a vous

Bureau du chef brigade RENÉ BELLEVILLE
Dans la foulée de ce mail, j'en ai reçu un autre émanant celui-là de la gendarmerie. Oui carrément. Je vous en fais part également car cela faut quand son pesant de képis.
GENDARMERIE NATIONALE FRANÇAISE ------- Liberté - Égalité - Fraternité ---------


"Inspection générale de la Gendarmerie nationale" (gendarmerie.interieur.gouv.fr@chef.net)

02/10/2014
À : tophe92@hotmail.com





                                                                            
   
GENDARMERIE NATIONALE FRANÇAISE 
------- Liberté - Égalité - Fraternité  ---------  
   
 ALERTE DANGEREUSE  VOUS CONCERNANT
Nous vous écrivons depuis la gendarmerie nationale , nous avons reçu  un mandat d’arrêt venant  du ministère de la justice et des affaires étrangères  pour
 acte de pédophilie, cyberpornographie, perversité et proxénétisme.
car  nous avons été  contacté par   le ministère de la justice  Mme  CHRISTIANE TAUBIRA  DE LA RÉPUBLIQUE FRANÇAISE .


Nous allons vous demandez de prendre   contact avec  MR RENE BELLVILLE le COMMISSAIRE DE  LA  POLICE  PEDOCRIMINALITE   afin que vous soyez pas arrêté.


(RENE BELLVILLE) Commissaire de  la  police  pedocriminalite via internet. (0022-558-837-485) 

Nous avons  des preuves qui le prouvent et nous vous conseillons  de bien Vouloir régler cette affaire auprès de la police anti pédophilie Me   
(RENE BELLVILLE      
0022-558-837-485) 
 
                                                                                             

Au delà de cette échéance, nous serons dans l’obligation d’intervenir par la force.
   ----------------      Liberté - Égalité - Fraternité  ------------

Cordialement

Inspection générale de la Gendarmerie nationale 


Chef de l'Inspection de la gendarmerie nationale
 Général De Corps D’armée PIERRE RENAULT 
  
CASERNE  MINIMES 12, RUE DE BEARN 75003 

 GENDARMERIE NATIONALE
Donc voilà où j'en suis. Bien sûr je ne vais pas téléphoner mais je pense répondre en demandant le montant de l'amende par curiosité. Et puis j'aimerai bien voir les photos qu'ils ont de moi :) A suivre...
Chris 
 

7 commentaires:

  1. Des preuves qui le prouvent ah quand même tu dois commencer à avoir peur !!
    pédophilie, cyberpornographie, perversité et proxénétisme : tu exagère , ce n'est plus de ton age tout ça
    tu veux lancer un appel aux dons pour ton amende ?

    RépondreSupprimer
  2. Le pire c'est qu'ils vont réussir à harponner quelques personnes et leur soutirer du fric!

    RépondreSupprimer
  3. Et si tu jouais à l'arroseur arrosé en envoyant tout ces emails à des associations qui chassent les cyber-harponneurs ?

    RépondreSupprimer
  4. Le délit de perversité me semble particulièrement intéressant. Je suis curieux d'en connaître la définition pénale

    RépondreSupprimer
  5. Oui enfin pervers pervers, tout ton blog représentent une preuve de ta perversité :p

    RépondreSupprimer